Actualités Proch'é Bio

  • Frais de livraisons trop cher…

    On nous le dit souvent, c’est souvent un frein à l’achat

    Pourquoi payer des frais de livraisons si cher voir quasi aussi cher que le produit ?

    Depuis plusieurs décennies, un géant de l’e-commerce, on n’écrira pas le nom c’est déjà lui faire de la publicité, vous fait croire que les frais de livraisons étaient souvent gratuits. Alors nous souhaitons tuer cette idée-là, à savoir des frais de livraisons ne sont jamais gratuits ! Mais ce géant du e-commerce a su séduire notre idée de la con-sommation, acheter plus, le moins cher possible. C’est devenu un sport, une manière de se définir, de se vanter sur nos trouvailles. Mais tout à un prix et souvent moins c’est cher plus le prix est élevé. Pour mieux comprendre, il faut voir ce qui se cache derrière un prix.

    Le cout de mon savon

    Nous avons trouvé, sur ce fameux géant du e-commerce, une perle, un savon naturel, “végan”, non traité sur animaux. Un peu plus on pourrait croire qu’il est bio….

    Et pour le coup, à priori, un vrai savon et non pas un mélange de détergents issu de la synthèse chimique, mais avec comme ingrédient principal le Sodium Palmate ou plutôt l’huile de Palme.

    Quoi la fameuse culture intensive qui au final détruit les habitats naturels des animaux à l’autre bout de la planète ? Quand ces derniers ne sont pas tout simplement massacrés….Oui mais ils n’ont pas souffert…. Ou pas longtemps.

    On ne présente pas souvent des produits de la concurrence mais là…. Si un des dirigeants de cette marque pouvait nous expliquer…

    Pour info chez Proch’é Bio on ne se vante pas d’être Végan mais l’huile de palme est bannie. On vous conseille cet article à lire : Huile de palme : ses véritables conséquences sur l’environnement

    Donc ce merveilleux savon en livraison offerte vous ai proposé à 4,09 euros… Faisons ensemble un zoom sur le coût d’un savon.

    Les matières premières

    Un savon ce sont des matières premières, des végétaux à cultiver, même si dans cet exemple on s’en passerait. Donc des paysans qui vont travailler, cultiver leur terre. Des transformateurs qui vont fabriquer les huiles à partir de ces plantes. Sans nous avancer, à ce prix, nous doutons que les végétaux soit bio, Français et que tout le monde soit payé à sa juste valeur (en gros notre créneau).

    L’industriel, l’artisan

    Dans ce cas, une fois de plus sans trop s’avancer, l’industriel va transformer ces huiles pour fabriquer le savon. Là aussi l’industriel va devoir acheter ses matières premières, payer ses salariés et accessoirement gagner sa vie aussi. Une fabrication à des coûts écologique :

    • Rejet d’eau : Fabriquer un savon nécessite de l’eau et du coup des rejets d’eau (Traité ?)
    • Rejets chimiques : excèdent d’huile, de soude… (Traité ?)
    • Coût en électricité, eau : d’autant plus que pour produire vite et pas cher la méthode de fabrication est souvent celle à chaud et non la saponification à froid

    Et tout ça pour si peu…

    Le revendeur

    L’industriel, pardon, l’artisan à souvent un seul but et “compétence” (nous ne minimisons pas) c’est de fabriquer. Son but est de vendre en gros, au détail c’est souvent moins intéressant pour lui. Et d’autant plus si la fabrication se fait loin, loin de nous, il lui faut souvent des revendeurs, comme nous, sauf pour le loin, loin ;-), le but d’un revendeur est de vous présenter et vous vendre le produit en détail. Chez nous ça se passe en famille et le local où se trouve les produits à un coût environnemental faible. Qu’en est-il des grands entrepôts, ou sont stockés tous les produits, avec idem pleins de salariés… Mais idem le revendeur doit gagner sa vie, payer ses salariés, payer les coûts de son local…

    La publicité

    On le dit tous : “trop de publicité, ça ne sert à rien !”. Nous les premiers nous minimisons notre publicité qui est une pollution visuelle et auditive. Mais si vous ne communiquez jamais, jamais on ne vous connaîtra c’est comme ça, c’est un fait. Et certaines marques sont très connues et dépense pour le coup des millions par an pour se faire connaitre. Coût qui sera irrémédiablement reporté sur le produit. Mais méfiez-vous de ces communications honteuses, à base de greenwashing. Et idem derrière il y a des gens, des publicitaires, des imprimeurs, des salariés…

    Les transports

    Et oui il faut bien :

    • Acheminer les huiles jusqu’au fabricant
    • Acheminer le savon vers le revendeur, terrestres, avions, bateau (et bizarrement plus les produits sont peu chers plus ils jouent les touristes)
    • Acheminer le savon jusque chez vous

    Derrière se cache des moyens de transports, des livreurs, des humains aussi. Et au final ce savon en exemple se retrouve dans votre salle de bain pour à peine 4 euros.

    Petit exemple du coût d’un transport maritime, ce n’est pas du transport commercial mais l’idée est la même…

    Ne pensez-vous pas que pour arriver à ce prix-là plusieurs décisions ou raccourcis ont été pris ?

    • L’origine des matières premières
    • La localisation de l’industrie qui a fabriqué ce produit
    • Les salaires de tous les intervenants ?

    C’est pourquoi chez nous les frais de livraisons sont facturés. Car tout à un coût et comme nous évitons au maximum les raccourcis :

    • Dans la mesure du possible les matières premières sont Françaises avec des gens payés honnêtement (Le label Nature & Progrès en est souvent la garantie).
    • Des artisans qui travaillent le plus écologiquement possible et qui font attention à leur produits et leur impact écologique.
    • Des transports du coup minimisés mais avec des salariés qui eux aussi sont payés honnêtement.

    Comment réduire mes frais de transports ?

    Il existe deux moyens pour diminuer vos frais :

    • Grouper vos achats : même si cela va à l’encontre de notre idée de la surconsommation. Un savon vous plait ? achetez-en deux. Un savon se garde facilement plus d’un an. Et deux savons achetés c’est au final des frais de port divisés par deux. Les frais de port sont calculés suivant des tranches de poids et pour un ou deux savons les frais sont identiques et au final le coût écologique identique. Vous avez des amis(es) qui veulent aussi acheter des produits ? achetez à plusieurs et arrivé à un certain montant, nous pouvons vous offrir les frais de port.
    • Allez acheter chez votre commerçant du coin : Là on vous dit une énormité commerciale mais si vous avez un commerçant à côté de chez vous aller acheter chez lui. Mais une fois de plus posez-vous toujours la question des frais et coût écologique de votre moyen de transport si vous devez prendre votre voiture et faire plus de 10 Km au final vous aller finir par payer plus cher pour vous déplacer et même si un camion consomme plus, dans un camion on met plus de colis que dans une voiture du coup l’impact est divisé.

    Notre démarche va au-delà du bio, nous tentons au maximum à revenir à un système commercial plus honnête. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’artisans Français non pas à cause d’une quelconque idéologie politique mais d’une logique de consommation.

    Plus d’informations sur nos frais de livraisons 

     

     

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top